Portrait robot d’une entreprise en difficulté

Une entreprise connait 2 grandes sortes de difficultés:

  • La baisse plus ou moins rapide de son chiffre d’affaires (32% des causes de dépôts de bilan) qui induit des pertes au bout d’un an sur les comptes sociaux et qui dégrade la trésorerie au fur et à mesure.
  • L’impayé (23% des causes de dépôts de bilan) qui, s’il est important, dégrade la trésorerie immédiatement. C’est la crise cardiaque.

Dans le premier cas, le crédit manager rencontrera son client afin de s’informer. Il peut “régler” son risque en fonction des pertes, des relations avec le client, avec son historique des paiements, etc.

Dans le second cas, c’est beaucoup plus difficile. Même si on reçoit une alerte, la marchandise a bien souvent été livrée. On ne peut plus faire grand chose sinon envoyer la facture en priant sainte Rita (Patronne des causes perdues) qui est gratuite, Saint Euler, Saint Atradius ou Saint Coface si on a versé son obole.

L’enchainement des évènements d’une entreprise qui connait une baisse de chiffre d’affaires:

  • Le chiffre d’affaire baisse.
  • L’entreprise fait des pertes qui “mangent” les réserves, voire une partie du capital.
  • L’entreprise cède ses activités non rentables ou ses implantations déficitaires dans le but de faire rentrer du cash.
  • Cela s’accompagne d’une réorganisation, de licenciements, parfois des embauches de commerciaux.

Au niveau financier l’entreprise sollicite :

  • Sa banque par une augmentation de découvert… Bizarrement le banquier refuse et généralement  lui propose l’affacturage ou le Dailly pour réduire justement son découvert donc son risque. Bien souvent l’entreprise change de banque à cette occasion.
  • Ses fournisseurs pour obtenir des délais de paiement plus longs. C’est logique.
  • Ses actionnaires à travers une augmentation de capital et des comptes courants d’associés.
  • Certaines entreprises s’orientent vers le crowfunding.
  • Les difficultés sont souvent l’occasion d’un changement de dirigeant.

Généralement l’entreprise dépose son bilan après 3 exercices déficitaires.

 

En moyenne, le passif d’un bilan d’une société en règlement judiciaire:

(selon les statistiques des tribunaux de commerce)

  • Capitaux propres        3%
  • Dettes bancaires          16%
  • Les fournisseurs        30%
  • Dettes sociales             16%

On remarque que le dirigeant n’est plus engagé (3%) par contre les fournisseurs le sont 10 fois plus.